Télécharger

Se préparer à la certification HVE

Prérequis : aucun

Contexte

Les consommateurs manifestent aujourd’hui une attention croissante aux conditions de production des produits alimentaires et expriment notamment des attentes nouvelles en termes de respect de l’environnement et de qualité des produits. Cette pression sociétale sur le monde agricole s’accroit sans cesse, et débouche régulièrement sur des normes contraignantes et souvent incomprises et ignorées. Les agriculteurs ont de plus en plus de difficulté à faire comprendre leur métier au grand public, leurs pratiques sont parfois diabolisées, et leurs impacts positifs sur la biodiversité et l’environnement sont peu reconnus. Cette dynamique négative doit aujourd’hui être inversée, ils souhaitent être reconnu et faire connaître leur savoir-faire auprès de la société. 

Labels, normes et certifications se développement de plus en plus pour permettre aux entreprises de prouver leur engagement et l’impact de leurs actions auprès des consommateurs. La certification HVE, Haute Valeur Environnementale a été accordée pour la 1ère fois en 2012. Elle vise à créer un socle commun à toutes les démarches environnementales existantes, et à valoriser le travail et les bonnes pratiques des agriculteurs avec un label unique.  Le nombre d’exploitations certifiées augmente à grand pas, 2272 exploitations certifiées en 2019 contre 5399 exploitations en 2020, soit +137% en 6 mois. Ce rebond a été poussé à la fois par la volonté du gouvernement qui a fixé un objectif de 15 000 exploitations certifiées en 2022, et 50 000 en 2030, ainsi que par la demande de la grande distribution et de la profession agricole.

La certification agroenvironnementale HVE a différente visée : communiquer sur ses pratiques, accéder à des marchés, capter de la plus-value sur le produit… Elle démontre pleinement que concilier les contraintes de produit des agriculteurs et la demande des citoyens est possible. En effet, elle permet de mettre en valeur l’entreprise auprès des clients. Il s’agit en effet d’évaluer la façon de travailler au sein de l’exploitation afin de vérifier que celle-ci s’inscrit dans une démarche environnementale réelle. La certification environnementale est un système volontaire à l’initiative de l’exploitant.   Au-delà de cette revalorisation du savoir-faire, ce projet ambitieux impactera également leurs futures aides PAC. La prochaine réforme de la PAC va instaurer un nouveau dispositif « environnemental et climatique » dit Ecoscheme qui devra inciter à modifier les pratiques agricoles et favoriser notamment le développement de la certification des pratiques agricoles.

L’agriculture à haute valeur environnementale (HVE) est une certification créée et encadrée par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt qui vise à valoriser les productions issues d’exploitations agricoles qui s’engagent volontairement dans des démarches respectueuses de l’environnement. Initiée en 2011, c’est une démarche globale de préservation de l’environnement qui ne certifie pas la qualité d’un produit mais la qualité environnementale d’une ferme. La certification HVE est une démarche à l’initiative des agriculteurs et accompagnée par l’ensemble des acteurs concernés des sphères agricole et agro-alimentaire. Elle se décline en 3 niveaux : - Le niveau 1, respect de la réglementation des conditionnalités des aides de la PAC. - Le niveau 2, respect d’un référentiel des 16 exigences de bonnes pratiques environnementales composée de 4 thèmes (biodiversité, protection phytosanitaire, fertilisation, gestion de l’eau) - Le niveau 3, respect des indicateurs du référentiel de niveau 3 qui peut être validé par deux voies différentes : * Voie A : approche thématique (biodiversité, protection phytosanitaire, fertilisation, gestion de l’eau). L’objectif étant d’obtenir 10 points minimum par thématique. * Voie B : approche globale (biodiversité et ratio intrants sur chiffre d’affaire). Pour être certifié niveau 2 ou 3, il faut obligatoirement valider le niveau 1.

Enregistré sous le numéro 23 76 05313 76 auprès du préfet de la Région Haute-Normandie. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’État.

Programme / Objectifs pédagogiques

L’intervention se décomposera selon les grands axes suivants :

 

Savoir se situer vis-à-vis de la règlementation environnementale (3h30)

Identifier les règlementations relatives à la conditionnalité sur les domaines concernés (retour sur les conditionnalités des aides PAC)

Être capable de réaliser son autodiagnostic sur l’ensemble des points audités pour valider le niveau 1

 

Comprendre les mécanismes de certification du niveau 2 (1h15)

Exigences et points de contrôle de la certification de niveau 2

 

Comprendre les mécanismes de la certification HVE du niveau 3 (2h00)

Présentation de la grille de certification de niveau 3 : voie A et voie B

Connaître les points sensibles et comment les améliorer

 

Synthétiser les travaux (0h15)

Conclure sur les différents points abordés au sein de cette formation

 

Méthodes / Moyens et modalités pédagogiques

  • Intervenants spécialisés : Conseillers environnement au sein de CERFRANCE Seine Normandie 
  • Présentation en début de journée / Evaluation après formation (QUIZZ)
  • Distribution de supports
  • Cas réels
  • Evaluation des capacités acquises : Quizz - Auto-positionnements
  • Evaluation de la satisfaction : fiche d'évaluation
  • Un Certificat de réalisation sera remis à chacun des participants
  • Catégorie de l'action de formation : Adaptation et développement des compétences
  • Délai d'accès aux formations : il tient compte des besoins formalisés par l'entreprise ou les participants. Prévoir un temps minimum d'un mois avant le début de la formation.
  • Modalité d'apprentissage : Présentiel
Forfait optionnel




Formations similaires


Un renseignement ?